Itinéraire technique

L'élaboration de grands vins est avant tout un travail de vigneron, que le vinificateur optimisera au cours des macérations, de l'élevage et des assemblages.

Nous vous proposons notre parcours technique, répété avec passion chaque année en tenant compte des facteurs pédoclimatiques du moment et des inspirations du vigneron. Toutes les étapes ont pour objet, le respect du terroir, de nos vignes, de nos vins et vous assurer plaisir et satisfaction, année après année.

1. Le défonçage

Le labour de fond avant la plantation permet de favoriser l'enracinement de la vigne.
Il a pour but d'aérer la terre et l'extraction des racines restantes d'une plantation antérieure qui pourraient propager des maladies. 

xx  

2. Le travail du sol

Nous utilisons  griffes, rotovator ou inter cep trainés derrière le tracteur pour aérer le sol sur l’inter rang ou la pioche sous  le rang pour contrôler  l'herbe.
Nous enherbons également les rangs afin de créer une concurrence entre l'enherbement maitrisé et la vigne, de plus une fumure adéquate, la taille d’hiver et les travaux en vert tendent à réduire la vigueur donc l'entassement du feuillage et par la même améliore la maturité et l'état sanitaire des raisins.
Ainsi, nous sommes moins sensibles aux maladies, nous pouvons diminuer les cadences de traitement et appliquer une lutte raisonnée au vignoble. Ce qui nous amène à n’utiliser qu’un herbicide de contact par an sur le rang et de proscrire tout insecticide.Les moutons sont également des aides précieuses dans le contrôle des adventices d'hiver !

3. La taille d'hiver

La taille d'hiver se pratique de décembre à mars, elle détermine  le niveau de production et la répartition des grappes sur le cep, ceci sera affiné par le travail en vert au printemps avec l'ébourgeonnage.   

   

4. l'ebourgeonnage

D'avril à début août, les travaux en vert sont  déterminants quant à la qualité du raisin récolté. Il nécessite une main d'œuvre qualifiée importante et se déroule en plusieurs étapes.
Tout d'abord, nous retirons les rameaux en excès puis les feuilles qui limitent le bon ensoleillement et l'aération des grappes et enfin nous pratiquons une vendange en vert de l'ordre de 30 à 50%, en fonction de la charge et de l'objectif de production.

     

5. La vendange

Nous récoltons les raisins à pleine maturité, à la main en caisse de 20 à 25kg. Les raisins sont ensuite triés manuellement. La vendange manuelle et la proximité des vignes évitent les risques d’oxydation et d’extraction de couleur.

   

6. Le tri manuel

Le tri permet d’optimiser l’homogénéité de maturité et l’état sanitaire de la récolte. Nous éliminons les feuilles éventuelles, les raisins qui ne seraient pas à parfaite maturité ou dont l’état sanitaire ne serait pas parfait.

   

7. La vinification

Le raisin est encuvé par gravité grâce à une goulotte inox qui circule sur le rail central de la cuverie circulaire du chai de vinification. Ceci permet de toujours respecter l’intégrité de la vendange, de pouvoir ainsi conserver des grains entiers en cuve.
Tous nos vins sont issus de macération : nous pratiquons des macérations pré fermentaire à froid pour tous les blancs et rosés, de 6 à 28 heures puis ils fermentent en cuve inox thermo régulée. Nous pratiquons des macérations longues sur les rouges, jusqu’à 4 semaines. Les vinifications en cuve bois, les hautes températures sur la fin de la cuvaison, l’emploi éventuel de la micro oxygénation et avant tout une maturité optimale confèrent aux vins rouge du domaine une grande élégance et des tanins velours tout en conservant une belle structure tannique.
Nous travaillons dans des conditions idéales, de stockage et de température ; ceci conjugué à notre souhait de limiter les intrants permet de réduire les interventions et les doses de produits œnologiques.
 

8. L'élevage

L’Exception rosé présente la particularité d’être fermenté et élevé en barriques neuves de chêne français et américain, pendant 8 mois. L’élevage en barrique assouplie les tanins et apporte du gras aux vins, avec une touche aromatique bourbon-vanille. Les rouges sont élevés en fûts, dont un tiers de barriques neuves, pendant 12 mois.
Nous apprécions les cuves bois et béton pour l’élevage des rouges présentant des structure tanniques intermédiaires, afin  de leur donner du volume, d’enrober les tanins sans impacter sur la palette aromatique.
Les rouges les plus fruités, les blancs et les rosés sont conservés en cuve Inox pour préserver tous les arômes primaire.

 

 

 

9. L'assemblage

C’est l’étape la plus excitante ! Au travers de l’assemblage, nous cherchons à exprimer la synergie entre les différents cépages issus de la même année de production, pour obtenir l’équilibre, la puissance et l’expression aromatique optimum : tel un peintre avec sa palette de couleur !

     

10. La mise en bouteille

Nous maîtrisons toutes les étapes, du raisin jusqu’au conditionnement. Les mises sont effectuées au domaine tout au long de l’année sur notre groupe à la cadence maximale de 2300 bouteilles par heure.

Bonne dégustation !
 

 

Accueil, Histoire, Les vins, Contacts
Copyright : photos Jean Marc Fichaux, Sébastien Carlier - SK Photos 83690 Salernes / web : Putsh, a2-graphisme | SIPEA® © 2011